Villes et villages fleuris

Organisé par le Conseil départemental de l’Ariège depuis une trentaine d’années, le concours des Villes et Villages Fleuris s’inscrit dans une démarche nationale et régionale. Il récompense les communes, les professionnels du tourisme et les particuliers engagés dans une stratégie d’amélioration du cadre de vie. L’ADT (Agence de Développement Touristique) et le CAUE (Conseil d'architecture, d'urbanisme et de l'environnement) sont partenaires du Conseil départemental pour l’organisation du concours.

Cette année 2021, 57 communes sont inscrites au concours, ainsi que 19 professionnels du tourisme et 64 particuliers. La tournée du jury aura lieu du 28 juin au 9 juillet 2021 !

Un webinaire a par ailleurs eu lieu le 6 mai 2021 de 14h à 16h pour accompagner les communes et les professionnels du tourisme dans leur démarche. Les attentes du concours ont été présentées et des conseils et des outils ont été apportés, afin d’améliorer la gestion environnementale et la qualité des espaces entretenus.

 

 

LE CONCOURS VVF : COMMENT ÇA MARCHE ?

Le Conseil départemental en tant qu’organisateur, centralise, gère les inscriptions et prépare les tournées des jurys avec le CAUE. Ces jurys sont trois, animés chacun par l’un des partenaires : Conseil départemental, ADT et CAUE.

La tournée du jury a eu lieu du 28 JUIN au 9 JUILLET 2021 !

Le Conseil départemental prévient par courrier les participants de la date et de l’heure du passage du jury. Il leur transmet également un bulletin d’information (conçu par le CAUE) relatif aux différents thèmes évalués par le jury.

A l’issue des visites, les animateurs des jurys (ADT, CAUE, PNR et Conseil départemental) rédigent un compte-rendu de visite écrit résumant les différents points abordés le jour du passage du jury et développant une série de conseils afin d'encourager les candidats à progresser dans leur démarche.

Les lauréats sont ensuite récompensés au cours d’une cérémonie de remise des prix.

Le jury peut proposer des communes au concours régional des Villes et Villages Fleuris, organisé par le Comité Régional du Tourisme et des Loisirs. La région délivre un label de portée nationale. L’évaluation du jury régional est plus détaillée et porte sur un niveau général des actions des communes plus élevé que celle du jury départemental. Par contre la grille d’évaluation est assez similaire ce qui facilite le repérage de communes pouvant potentiellement rentrer dans le dispositif régional.

 

 

LES COMMUNES

A l’origine dédiée à la qualité esthétique du fleurissement, l’évaluation de la commune candidate a laissé progressivement la place à la manière d’aménager et de gérer les différents espaces publics dans un souci de valorisation de la qualité de vie des résidents et des visiteurs. C’est bien ainsi la stratégie municipale qui est évaluée au travers de six axes :

  • Démarche de valorisation de la commune : stratégie d’aménagement et de gestion en fonction des sites,
  • Animation et promotion de la démarche : actions vers la population, vers les touristes,
  • Patrimoine végétal et fleurissement : arbres, arbustes, plantes grimpantes, pelouse, prairies, couvre-sols, fleurissement. Sont évalués : la diversité botanique, la pertinence des plantations en fonction des lieux, la qualité de l’entretien, la politique de renouvellement, la créativité, l’harmonie des compositions, 
  • La gestion environnementale et la qualité de l’espace public : actions en faveur de la biodiversité, des ressources naturelles (sol, eau, produits phytosanitaires, déchets verts, énergie), de la qualité des espaces publics (maîtrise de la publicité, effacement des réseaux, intégration du mobilier urbain, qualité de la voirie et des circulations, propreté),
  • Analyse par espace : entrée de communes, centre, quartiers d’habitation, parcs et jardins, abords d’établissements publics, cimetières, espaces sportifs, espaces naturels, infrastructures de déplacements,
  • Pendant la visite du jury : présence d’un binôme élu et technicien, organisation de la visite, pertinence du circuit.

Les communes sont évaluées à l’aide d’une grille qui a été mise au point par le CAUE sur la base d’une visite et d’un entretien mené avec la commune et l’employé municipal ou le responsable des espaces-verts. Le jury réalise de nombreuses photographies des lieux.

5 CATÉGORIES :

  • Communes de moins de 100 habitants
  • Communes de 101 à 300 habitants
  • Communes de 301 à 1 000 habitants
  • Communes de plus de 3501 habitants
  • Communes de 1001 à 3500 habitants

 

Le CAUE propose un accompagnement aux communes qui souhaitent s’engager dans l’obtention du label après proposition du jury départemental. Le lien avec le jury régional est assuré par le Conseil départemental et le CAUE (réunion des animateurs départementaux, participation aux journées de formation).

Ce label, sur le même principe que les restaurants étoilés, est décliné en différents niveaux affichés entre une et quatre « fleurs » :

  • Pamiers est labellisée « trois fleurs »,
  • Arnave, Bénac et Auzat « deux fleurs »
  • Varilhes, Camon et Ax-les- Thermes,« une fleur »

 

Le Conseil Départemental de l’Ariège propose aux communes qui en font la demande, une subvention pour l’achat de fleurs ou de plantes (vivaces, arbustes et arbres). Cette subvention représente 30% de la facture d’achat acquittée, elle est plafonnée à 300 euros pour les villes de moins de 1 000 habitants et conditionnée à l’inscription de la commune au concours des Villes et Villages Fleuris.

ACCUEILLIR LA BIODIVERSITE DANS SA COMMUNE

 

                                                                                                                

L’urbanisation est l’une des principales menaces pesant sur la biodiversité. Paradoxalement, elle peut également jouer un rôle fondamental dans sa conservation. La planification, la gestion et la nature des espaces verts urbains peuvent contribuer à maintenir et à favoriser la présence de nombreuses espèces végétales et animales indigènes en offrant une large diversité d’habitats et de ressources alimentaires.

Un effet positif sur la biodiversité en ville repose essentiellement sur la prise en compte de paramètres écologiques précis comme la richesse en habitats spécifiques, l’interconnexion des espaces verts entre eux (corridors écologiques), la présence d’espèces végétales indigènes, etc. En plus d’être favorables à la biodiversité, les espaces verts rendent de nombreux services écosystémiques aux sociétés humaines et sont particulièrement bénéfiques pour le bien-être des habitants.

C’est pourquoi, dans le cadre de l’accompagnement des communes qui se présentent au concours Villes et Villages Fleuris, le Conseil départemental a sollicité le Conservatoire des Espaces Naturels de l’Ariège (ANA-CEN) et le Conseil d’Architecture d’Urbanisme et d’Environnement (CAUE) afin de réaliser un document de sensibilisation à l’attention des collectivités pour les accompagner dans la prise en compte de la biodiversité sur leurs territoires.

Les trois partenaires ont élaboré ensemble un livret avec des fiches techniques dont l’objectif est de montrer comment favoriser la biodiversité à travers de nombreux exemples en mettant en évidence les bienfaits que cela peut apporter au niveau environnemental, social et économique pour les communes.

Ces fiches pourront être complétées par la suite par quelques fiches techniques spécifiques. Ces documents apporteront des clés pour permettre aux municipalités de mieux prendre en compte la biodiversité.

 DOCUMENT A CONSULTER ICI

 

LES PROFESSIONNELS DU TOURISME

Les professionnels du tourisme sont évalués sur les qualités de l’espace qu’ils proposent aux touristes qu’ils accueillent dans leur établissement, également sur la base d’une grille. Il y a 4 catégories selon le type d’établissement :

  • Hôtel, restaurant, café, commerce
  • Gîte, meublés de tourisme
  • Chambre d’hôte
  • Camping, parce résidentiel de loisir (PRL)

 

LES PARTICULIERS

Les particuliers sont évalués par le jury, sur le jardin visible depuis la rue, ou de l’espace public sur la base d’une grille d’analyse. Il y a 6 catégories selon le type d’espace fleuri pour les particuliers :

  • Maison avec jardin visible de la rue
  • Décor floral installé sur la voie publique
  • Balcon ou terrasse, fenêtre ou mur
  • Immeuble collectif ou action collective
  • Ferme fleurie en activité
  • Potager

 

Concours photo Instagram 2020

LES PALMARÈS 2019 & 2020

En 2019, 62 communes ont participé, ainsi que 45 professionnels du tourisme et 82 particuliers et 53 communes ont pu bénéficier de la subvention pour le fleurissement.

En 2020, le concours a du être annulé à cause de la crise sanitaire : un concours photo sur Instagram l'a néanmoins remplacé et a rencontré un bel enthousiasme sur les réseaux sociaux !

  • Haut de page