Le bus à 1 € : une réalité !

Initié par le Conseil Départemental de l’Ariège en 2015, le dispositif du Bus à 1 € a réellement rencontré son public sur les deux lignes régulières concernées. Plus de 35.000 trajets ont ainsi été vendus entre Foix et Saint- Girons (ligne 104) et entre Pamiers et Tarascon (ligne 106) au cours des douze mois de l'année 2016.

LR 104 Foix / Saint-Girons : Cette ligne assure le transport des voyageurs et des scolaires entre Foix et Saint-Girons.

  • Le nouveau contrat d’exploitation porte sur un cadencement modifié avec la mise en place d’un service supplémentaire ce qui porte à 3 aller-retour Saint-Girons / Foix par jour, 5 jours par semaine (contre 2 auparavant).
  • La grille horaire, en téléchargement ci-dessous, est applicable hors période scolaire. Elle est susceptible de petites évolutions, le titulaire ayant changé c’est désormais le groupement Keolis / Ortet :

    LR104 (pdf - 419,64 ko)

 LR 106  Tarascon / Pamiers : Cette ligne n’assurera désormais que le transport des voyageurs, les transports scolaires étant traités en services spéciaux.

  • Le cadencement de cette ligne est complètement revu. Il comprend 4 aller-retour par jour entre Tarascon et Pamiers, 2 aller-retour par demi-journée, 5 jours par semaine, en lieu et place d’un et demi auparavant.
  • La desserte du CHIVA est assurée sur chaque trajet.
  • Des correspondances avec la ligne TER sont également inscrites en gares de Foix et Varilhes.
  • La grille horaire, en téléchargement ci-dessous, est applicable toute l’année. Elle est susceptible de petites évolutions.

    LR106 (pdf - 197,50 ko)

  • Le nouveau titulaire est Keolis.

Il s’agit d’une amélioration importante du niveau de service sur ces deux lignes, avec une véritable prise en compte de la desserte du Centre hospitalier du Val d’Ariège, et la mise en place du tarif unique à 1 € sur ces lignes quel que soit le trajet effectué sur chacune d’elles 

Ces deux décisions traduisent la volonté de l’assemblée de promouvoir ce mode de transport et d’agir en faveur de la mobilité.

 Le tarif à 1 € sera étendu aux autres lignes lors du renouvellement de leur contrat d’exploitation, sur la base du retour d’expérience des premières lignes concernées.