Viabilité Hivernale : Le Département se mobilise pour assurer la sécurité des usagers de la route

Le Conseil Départemental de l’Ariège assure la viabilité du réseau routier départemental afin de maintenir l’ensemble de l’activité économique du département, de sécuriser les trajets des usagers, en limitant l’impact des intempéries sur les conditions de circulation.

 L’activité touristique hivernale en Ariège est un atout privilégié pour l’économie du Département et pour l’emploi. Mais l’hiver est également synonyme de circulation délicate, de verglas voire de congères au gré des conditions météorologiques.

Le Conseil Départemental de l’Ariège assure la viabilité du réseau routier départemental afin de maintenir l’ensemble de l’activité économique du département, de sécuriser les trajets des usagers, en limitant l’impact des intempéries sur les conditions de circulation.

Il n’est cependant pas toujours possible d’assurer le traitement immédiat de toutes les sections de routes, surtout lorsque l’hiver est rigoureux. Aussi, le Département se fixe des objectifs qui, en fonction de ses possibilités budgétaires, assure le meilleur service possible à l’ensemble des usagers de son réseau.

Pour autant, les phénomènes climatiques hivernaux (neige et verglas) sont susceptibles de perturber les conditions sur le réseau routier.

Le Conseil Départemental a défini un plan d’intervention visant à en atténuer les effets pour un coût supportable pour le contribuable : le Dossier d’Organisation de la Viabilité Hivernale (DOVH). Ce document définit les objectifs de qualité, par type de réseau, en situation normale et en situation exceptionnelle. En conditions exceptionnelles, la priorité est donnée au réseau structurant et au réseau de base.

Mais n’oublions pas que l’usager est le premier acteur de la viabilité hivernale en adaptant sa conduite aux conditions météorologiques et à la situation des chaussées.

 

LES CHIFFRES-CLES DU RÉSEAU DÉPARTEMENTAL
  •  2 667 km de réseau départemental
  • 3 niveaux : plaine, piémont, montagne
  • 500 km à plus de 800 mètres d’altitude
  • 9 stations de ski
  • 1790 m altitude station de Beille, point culminant du réseau routier déneigé
  • Réseau structurant, de base, secondaire et routes fermées à la circulation