Les fab labs : une nouvelle dynamique pour l’économie ariégeoise

Do it yourself ! Fais le toi-même ! Tel est le mot d’ordre des fab labs (littéralement : laboratoires de fabrication). Né aux Etats-Unis à la fin des années 90, le fab lab est un lieu ouvert au public où il est mis à sa disposition toutes sortes d'outils, notamment des machines-outils développées par ordinateurs, pour la conception et la réalisation d'objets.

Basé sur les principes de collaboration, il s'appuie sur ces machines de fabrication numérique et des réseaux permettant de s'échanger des fichiers dans le monde entier. Un objet peut donc être conçu dans un fab lab, fabriqué dans un autre et amélioré dans un troisième. Le premier projet de fab lab évoqué en Ariège date de 2014.

Au mois de juillet dernier, sous la houlette de deux animateurs d'Artilect (le FabLab de Toulouse), en partenariat avec la Chambre des Métiers de l'Ariège et Ariège Expansion, l’agence de développement économique de l’Ariège, les journées FLAME, pour Fab Lab éphémère, ont permis   de réunir l'ensemble des personnes gérant ou ayant un projet de fab lab ou de Tiers lieux ainsi que toutes celles et ceux intéressés par ces sujets.

Ainsi, une vingtaine de personnes a participé à une séance dont les principaux objectifs étaient, d'une part de faire connaissance, d'autre part d'imaginer ce qui pourrait être fait ensemble et enfin de prioriser les actions essentielles à mettre en place dans les 6 prochains mois.

Etaient représentés, pour l'Ariège les projets de Foix, Lézat-sur-Lèze, Laroque d'Olmes, Mirepoix, Verniolle, Lavelanet, Oust, Pamiers ... soit une dizaine de projets maillant une grande partie du territoire avec peut-être une prédominance pour le Pays des Pyrénées Cathares.

Les questions du « Quoi », du « Comment faire ensemble » et du « Partage » ont été évoquées (ressources, matières, équipements, information/communication, veille ...), ainsi que les possibles partenariats, la mutualisation et le travail en réseau.

Un enjeu majeur pour Jacques Laffargue, Conseiller Départemental qui a assisté à l'ensemble des échanges et a confirmé « la nécessité de coordonner les différentes initiatives locales et de mutualiser aussi bien les matériels que les savoir-faire » .

Cette coordination départementale pourrait être confiée à Ariège Expansion, l'agence de développement économique. Ce qui semble certain, à ce stade, c'est que l'Ariège devrait compter, d'ici quelques mois, plusieurs Tiers Lieux, des locaux partagés pour travailler autrement, ailleurs qu'à son domicile ou que sur son lieu de travail. Quant aux projets de fab lab, celui de Lézat-sur-Lèze devrait être opérationnel d’ici la fin de l'année, tout comme « Lab Place » le futur fab lab d'Oust.

 

Envie du « faire ensemble »

Pour Ariège Expansion, il s’agit de renforcer l’interconnaissance des projets, qu’ils soient opérationnels ou en réflexion, de partager la veille et les informations (d’où l’édition d’une newsletter dédiée à laquelle il est possible de s’abonner gratuitement via le portail www.ariege-eco.com) et surtout de mettre en œuvre des actions communes autour du partage des compétences, de la complémentarité des équipements, de la mutualisation des actions de promotion / Communication et de l’achat des matières premières.

Quant aux Ariégeois, ils sont invités à découvrir ces futurs et nouveaux lieux, que ce soit par simple curiosité ou par envie du « faire ensemble » Pour cela la plupart des projets en cours de concrétisation proposent des « fab labs éphémères ».

                                                          Un article à retrouver dans le Magazine Ariège-Pyrénées n°35.