La Retirada, sur les chemins de l'exil - du 26 janvier au 20 décembre 2019

Durant la Guerre civile espagnole, chaque conquête d’un territoire républicain par l’armée franquiste a entraîné l’exode d’une partie de la population. En janvier 1939, c’est le front de Catalogne qui s’effondre et l’exode prend une ampleur inédite.

Des centaines de milliers de personnes fuient en direction de la frontière française, c’est la Retirada.

Les réfugiés épuisés, affamés et transis de froid attendent des jours que le gouvernement français accepte d’ouvrir la frontière. Le 28 janvier, femmes, hommes et enfants sont autorisés à passer.

Le 5 février, les soldats de l’armée républicaine en déroute peuvent enfin les suivre. Des camps sont improvisés car rien n’a été prévu pour les accueillir. Les conditions de vie y sont particulièrement difficiles. Des dizaines de milliers de réfugiés se retrouvent parqués sans protection et à même le sable sur les plages d’Argelès et de Saint-Cyprien. Dans ces conditions beaucoup vont mourir, d’autres émigrent en Amérique latine ou retournent en Espagne. Certains y sont renvoyés de force et le paient de leur vie.

En cette année 2019 qui marque le 80ème anniversaire de l’exode républicain, il faut rappeler que, malgré l’accueil inique qui leur a été réservé, nombre de ces réfugiés ont combattu aux côtés de la Résistance française pendant la Seconde Guerre
mondiale. Tous ont largement contribué à enrichir véritablement la culture et la société française, notamment dans le Sud-Ouest du pays.

Tout le long de l’année 2019, un ensemble de manifestations est proposé par des collectivités et associations du département de l’Ariège.

Ce guide présente leurs travaux : expositions, conférences, spectacles, films, hommages... qui ont principalement pour vocation de témoigner, témoigner, témoigner...