Un nouvel immeuble pour le Centre de gestion et l'Association des maires

Un chantier d’un an pour livrer de nouveaux locaux au Centre de Gestion de l’Ariège vient de s’achever. Les travaux avaient débuté juste avant le confinement de février 2020, au lieu-dit « Lauquié » à Foix, sur une superficie globale de 14 809 m², propriété du Conseil Départemental de l’Ariège.

Le Centre de Gestion de la Fonction publique territoriale de l’Ariège, installé depuis 1997 au Centre universitaire de Foix, après avoir été hébergé par la Préfecture puis par le Conseil Départemental, occupait des locaux devenus trop exiguës.

La construction et le suivi du chantier du bâtiment ont été assurés par le Département de l’Ariège.

Le montant total de l’investissement s’élève à 1 939 630 €, financé par le Centre de gestion de l’Ariège avec un soutien du Conseil Départemental de 200 000 € et une subvention de l’Etat au titre du FNADT du même montant.

 

 

Les personnels du Centre de Gestion de l’Ariège (22 agents), ainsi que de l’Association des Maires de l’Ariège (3 agents) peuvent désormais s’installer dans un immeuble tout neuf.

 

LE CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE L’ARIÈGE

 

Le Centre de Gestion apporte aux collectivités affiliées son assistance et son expertise en gestion des ressources humaines dans les collectivités territoriales, et au grand public son assistance pour le recrutement dans les collectivités et établissements publics.

Les Centres de Gestion ont été mis en place par l’article 13 de la loi du 26 janvier 1984 portant statut de la Fonction Publique Territoriale. Ce sont des établissements publics locaux à caractère administratif, gérés par les employeurs territoriaux (maires, présidents d'établissements publics...) qui ont pour vocation de participer à la gestion des personnels territoriaux et au développement des ressources humaines des collectivités affiliées.

Les collectivités de moins de 350 agents y sont affiliées obligatoirement, les autres collectivités peuvent bénéficier de leurs prestations si elles le souhaitent par adhésion volontaire.

 

LES MISSIONS CONFÉRÉES PAR LA LOI AUX CENTRES DE GESTION

×          Organisation des concours et examens de la fonction publique territoriale à l’exception des concours de la catégorie A+

×          Gestion de la carrière

×          Emploi : gestion de la bourse de l’emploi, gestion prévisionnelle des emplois et des compétences, prises en charge des fonctionnaire privés d’emploi

×          Droit syndical et relations sociales

×          Secrétariat des instances médicales

×          Instances paritaires et conseil de discipline

×          Conseil et expertise statutaire

 

MISSIONS FACULTATIVES DES CENTRES DE GESTION

×          Service Santé Sécurité au Travail pour les collectivités territoriales adhérentes au service mais aussi pour le Ministère de la Justice et le Ministère de l’Intérieur (conventions septembre 2020)

×          Service remplacement : filières administrative, technique et médicosociale

×          Retraite

×          Archiviste itinérant

×          Chargé de mission RGPD

×          Conseil en évolution professionnelle

×          Conseil en organisation et conciliation

×          Mission de référent déontologue pour les collectivités et les agents, lanceur d’alerte, référent laïcité, référent signalement.

 

Pour répondre aux nombreuses demandes des collectivités affiliées, le CDG 09 doit se montrer en perpétuelle innovation en proposant des outils et des moyens permettant de jouer pleinement son rôle en matière de ressources humaines en toute neutralité, il doit rester le tiers de confiance des collectivités.

Dans un contexte territorial en mutation, le CDG09 entend poursuivre et renforcer son action de proximité au service des élus et des collectivités.

En Ariège, il accompagne ainsi 3 900 agents, de 396 communes (et EPCI), et suit un total de 6 000 personnels dans le cadre service Santé Sécurité au Travail le service dont les agents du Ministère de l’Intérieur et de la Justice depuis le 1er octobre.

 

L’ASSOCIATION DES MAIRES ET DES ÉLUS DE L’ARIÈGE

 

Créée en 1983, l’Association des Maires et des Élus de l'Ariège regroupe 327 communes et 8 intercommunalités du département.

Son conseil d’administration est constitué de 30 membres, le bureau de 13 élus.

L’assemblée générale annuelle a lieu à l’automne tout comme le congrès départemental.

L'association des Maires et des Élus de l'Ariège travaille en collaboration avec l’Association des Maires de France. Elle est membre de l’Union régionale des associations de maires et élus de la région Occitanie Pyrénées Méditerranée (URAMO), créée en novembre 2016.

Lieu d'échanges et de réflexion, toutes sensibilités confondues, l'association des Maires et des Élus de l'Ariège est présidée par Norbert MELER, Maire de Foix.

 

UNE PLURALITÉ DE MISSIONS

×           la représentation des maires et présidents d’EPCI dans de nombreux organismes et commissions ayant vocation à donner un avis aux pouvoirs publics sur les questions relevant de la compétence des communes et des intercommunalités ;

×           la formation et l’information des élus : plusieurs thèmes, en rapport avec l'actualité ou les compétences des collectivités locales, sont proposés tous les ans et déclinés en un, deux ou quatre lieux du département ;

×           le conseil juridique et administratif : l'association apportant aux élus des réponses concrètes et précises aux sujets ayant trait à la gestion communale et intercommunale.

L’association des maires et des élus de l’Ariège est un interlocuteur clé des pouvoirs publics.

Les membres participent à de nombreuses instances de réflexion permettant de faire entendre le point de vue des élus locaux et de relayer leurs préoccupations.

Sa présence au sein de divers comités de pilotage et réunions lui permet d’être associée à des projets en matière de gestion locale.

 

L’ÉQUIPE DE L’ASSOCIATION DES MAIRES DE L’ARIÈGE

L’équipe au service des adhérents est composée de trois personnes. La directrice, un juriste et une secrétaire peuvent d’ores et déjà s’installer dans les nouveaux locaux qui leur sont destinés.

 

LES NOUVEAUX LOCAUX DU CENTRE DE GESTION ET DE L’ASSOCIATION DES MAIRES DE L’ARIÈGE

 

SURFACE ET RÉPARTITION DES ESPACES

La surface utile avoisine les 910 m², répartie sur deux niveaux, et se déclinera comme suit :

  •  24 bureaux
  •  2 cabinets médicaux
  •  1 cafétéria
  •  2 salles de réunion dont une pouvant accueillir jusqu’à 36 personnes
  •  Sanitaires
  •  3 locaux archives et informatique

 

 

DES PROCÉDÉS INNOVANTS

Conformément à la réglementation thermique en date de 2012, le bâtiment sera isolé par l’extérieur.

 

1/ Le procédé IMMOBLADE pour les menuiseries extérieures

Les menuiseries extérieures en aluminium sont équipées de vitrage à contrôle solaire appelé « Immoblade », système de vitrage spécifique innovant.

Cette innovation permet, grâce à des mini-stores intégrés dans l’épaisseur du double vitrage, une protection solaire visant à augmenter l’efficacité énergétique du bâtiment, tout en réduisant l’empreinte carbone. Ces lames fixes de 10 millimètres de large s’inclinent de façon optimale suivant l’orientation de la menuiserie à l’exposition solaire.

Avantages : ce procédé limite l’entrée des rayons de soleil en été et facilite la pénétration de ces deniers en hiver.

 

2/ Le système DRV, Débit de réfrigérant variable pour le chauffage et la clim

Le bâtiment est équipé d’un système de chauffage et de rafraichissement par système DRV (débit de réfrigérant variable) à récupération.

Ce système est constitué de deux pompes à chaleur AIR à 3 tubes. Il permet de compenser l’apport de calories entre deux zones plus ou moins bien exposées.

 

CALENDRIER DU CHANTIER

Le projet a démarré en février 2020. Suite à la période de confinement lié au COVID-19, il a été stoppé le 17 mars 2020. Les travaux ont repris le 4 mai 2020 et se sont achevés à la fin du mois de mai.

 

LES ENTREPRISES MOBILISÉES

- Conception du projet : Le cabinet d’architecture de Mme Charpinet, le groupement SAS Marti Puyol Romieux (Mirepoix)

- Missions d’exécution et de directions de suivis des opérations : attribuées au groupement SCP Benazet-Pinzio, J.-Robert Bet et SATEC Ingénierie (Bedeilhac)

 

En suivant, les différents lots ont été attribués comme suit :

- Voirie et réseaux : SPIE BATIGNOLLES – MALLET (Saint-Girons)

- Gros-oeuvre : PAYS D'OLMES BATIMENT (Lavelanet)

- Etanchéité : SAS MCEB (FENOUILLET)

- Enduits et isolation thermique par l’extérieur : CEF B RAVALEMENT (Cugnaux, Haute-Garonne)

- Métallerie : SARL EUROPE SERRURERIE (Aiguefonde, Tarn)

- Menuiserie extérieure aluminium : SN COFFRA TP (Mercus-Garrabet)

- Isolation, plâtrerie, faux-plafonds : SARL PLATRERIE – LAGRANGE (Pamiers)

- Menuiserie intérieure bois : SN COFFRA TP (Mercus-Garrabet)

- Electricité : SPIE INDUSTRIE ET TERTIAIRE (Pamiers)

- Chauffage, ventilation, plomberie, sanitaire : DURAND (Foix)

- Carrelage et faïence : TECHNI CERAM (Cugnaux, Haute-Garonne)

- Peinture : SPIDECO ARIEGE (Lavelanet)

- Ascenseur : KONE ASCENSEUR (Toulouse)

 

 

COÛT DU CHANTIER

181 930 € consacrés aux études préalables

1 757 700 € versés pour les travaux

Soit un total de 1 939 630 €