Sport adapté : le ski, un loisir ouvert à tous les pratiquants

En 2016, le Conseil Départemental de l’Ariège, en partenariat avec le Comité Départemental de Sport Adapté de l’Ariège, et les stations de ski des Monts d’Olmes et de Guzet, a lancé un projet de développement de la pratique du ski adapté afin d’offrir la possibilité aux personnes en situation de handicap de découvrir les plaisirs de la neige et du ski.

Ce projet s’inscrit aussi dans la volonté du Département de favoriser la pratique du ski pour les publics éloignés de cette pratique. Cette volonté s’est d’abord traduite par la mise en place de l’opération Esprit Montagne en faveur des collégiens ariégeois depuis 2013, et se poursuit aujourd’hui en faveur des publics en situation de handicap.

Le coût de ce projet est de 42 500 € par an, soit 127 500 € sur trois ans. Financé par le Conseil départemental de l’Ariège, des aides ont été sollicitées notamment auprès de l’Etat (FNADT Massif) et de l’Europe au titre du programme opérationnel interrégional FEDER Pyrénées.

Le ski adapté ?

L’intérêt du fauteuil-ski est que toutes les personnes en situation de handicap, même très dépendantes, peuvent accéder à cette pratique. Ce matériel permettant de pratiquer le ski assis, convient à des personnes en différentes situations de handicap : physique ou psychique, handicap léger à lourd, ainsi qu’à des personnes de tous âges (enfants, adolescents, adultes, personnes âgées). Il s’adresse à des personnes ne pouvant pas skier de façon autonome.

Une action globale

Ce projet s’est traduit tout d’abord par l’acquisition de 4 fauteuils ski, ®des Tandem’Flex, matériel permettant à la personne en situation de handicap d’être assise dans un fauteuil, accompagnée d’un pilote à l’arrière pour manier cet appareil sur les pistes de ski.
La deuxième phase de l’opération est la formation des pilotes à la conduite du fauteuil-ski : en effet, une accréditation est nécessaire pour le piloter ce Tandem’Flex ; 9 pilotes, 9 éducateurs des établissements spécialisés de l’Ariège ont donc été initiés pendant 10 jours à cette pratique.

 

Une action en évolution

Depuis janvier, les 4 fauteuils-ski sont mis à disposition gratuitement du Comité Départemental de Sport Adapté, deux fauteuils-ski dans chacune des deux stations des Monts d’Olmes et de Guzet. Le Comité Départemental de Sport Adapté en fait profiter ses adhérents lors de journées spécifiques, ou les met à disposition des établissements spécialisés pour leurs sorties ski. De nombreuses sorties ont déjà eu lieu.
Cette première saison de lancement de cette opération fera l’objet d’un bilan, qui devrait déboucher sur sa reconduite sur deux ans encore, avec l’objectif d’acquérir au total 12 fauteuils-ski et de disposer de 27 pilotes.
L’objectif est que les 4 stations de ski ariégeoises disposant de télésièges (Monts d’Olmes, Guzet, Ax-3 Domaines et Ascou) puissent être dotées de ces appareils, et que chacune d’elles puisse accueillir des personnes en situation de handicap.
Le public est d’autant plus important que pour l’instant, en partenariat avec le Comité départemental de Sport Adapté, il s’adresse aux personnes (adultes et enfants) concernées par un handicap mental ou psychique, mais que la volonté est bien d’ouvrir cette pratique, notamment aux autres types de handicaps.

Une action partenariale

Les stations impliquées dans cette démarche, sont partenaires de l’action en mettant tout en œuvre pour accueillir au mieux ces utilisateurs dans leur station et leur faciliter leur pratique (accessibilité, prise du télésiège…) et en stockant toute la saison le matériel dans leurs locaux.

Le ski adapté en chiffres

Le public pouvant bénéficier de cette pratique sur le territoire ariégeois est un public relativement important, ce qui démontre tout l’intérêt de cette démarche :

  • 8 établissements spécialisés accueillant des enfants et jeunes adultes de 5 à 20 ans et 13 établissements accueillants des adultes,
  • 4 établissements accueillant des personnes en situation de handicap psychique,
  • 1082 personnes concernées (uniquement concernées par un handicap mental ou psychique),
  • plus de 500 sportifs ariégeois adhérents à la Fédération Française de Sport Adapté,
  • un nombre d’éducateurs important : 30 éducateurs sport adapté sur le département, auquel il faut ajouter les éducateurs handisport,
  • 13 associations sportives créées au sein des établissements avec une affiliation à la Fédération Française de Sport Adapté et un agrément DDSCPP.