Résidence Jules-Rousse : Travaux de sécurisation du terrain

Dans le cadre du projet de construction de la nouvelle résidence Jules-Rousse de Tarascon, le Conseil Départemental de l'Ariège s'était engagé à réaliser des travaux préventifs de sécurisation du terrain face aux risques de débordement du ruisseau de la Lauze. Ce premier chantier, incontournable pour l'avancée du projet ainsi que pour la protection de l’entrée du Parc de la Préhistoire, a débuté le 8 février et devrait se poursuivre jusqu’au 15 avril 2022 (sauf aléas).

Dans le cadre du projet de construction de la nouvelle résidence Jules-Rousse de Tarascon, le Conseil Départemental de l'Ariège s'était engagé à réaliser des travaux préventifs de sécurisation du terrain face aux risques de débordement du ruisseau de la Lauze. Ce premier chantier, incontournable pour l'avancée du projet ainsi que pour la protection de l’entrée du Parc de la Préhistoire, a débuté le 8 février et devrait se poursuivre jusqu’au 15 avril 2022 (sauf aléas).

 

Ce mardi 22 février 2022, Christine Téqui, Présidente du Conseil Départemental, accompagnée de Serge Castillon, Directeur du service des Routes Départementales, ainsi qu'Alain Sutra, Maire de  Tarascon, ont accueilli la presse locale sur place pour leur présenter les points clés de ce projet d'envergure.

 

 

 

La Résidence Jules-Rousse, genèse du projet

Depuis novembre 2021, l’hôpital Jules-Rousse de Tarascon est devenu Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD) sous l’appellation Résidence Jules-Rousse.

Cette résidence se compose d’un EHPAD de 128 lits répartis par secteur d’activité, d’un service de Soins à Infirmiers à Domicile et d’un accueil de jour. Le bâtiment actuel ne permettant plus d’accueillir les usagers et leurs familles dans de bonnes conditions, notamment en terme de sécurité, il y avait urgence à reconstruire un nouveau bâtiment.

Le choix s’est porté sur une parcelle propriété du Conseil départemental de l’Ariège d’une superficie de 1,5 ha situé route de Banat.

A noter que, ce terrain répond aux attentes des professionnels de santé pour y aménager un EHPAD.

 

 

NATURE DES TRAVAUX

Préalablement aux travaux d’aménagement du ruisseau, l’entreprise LAGARDE est intervenue pour réaliser l’abattage d’arbres dans les emprises du chantier. Le déplacement de divers réseaux devra être effectué pendant les travaux de terrassement et avant le remplacement de l’ouvrage hydraulique.

 

Les travaux de sécurisation consistent à :

-          Recalibrer le lit du ruisseau de la Combe de la Lauze situé en amont et en aval de la RD23.

-          Remplacer l’ouvrage hydraulique qui permet au ruisseau de franchir la route départementale.

-          Réaliser un dispositif écrêteur en sortie de l’ouvrage hydraulique ; le fonctionnement de cet aménagement permet en temps normal d’orienter les eaux dans le fossé routier ; en cas de crue, le bassin écrêteur se met en charge et par sur-verse oriente les eaux vers la noue jusqu’à la rivière.

-          Redimensionner le fossé routier afin de maintenir homogène son calibre hydraulique.

 

 

MODALITÉS DE MISE EN ŒUVRE

Il s’agit dans un premier temps, de travaux de terrassement sur la partie aval de la RD23 permettant de remodeler le terrain naturel pour confectionner une noue qui dirigera les eaux du ruisseau, en cas de crue centennale, jusqu’à la rivière « La Courbière ». Cette opération sera ensuite menée à l’identique sur la partie amont de la route. Immédiatement suivie par le redimensionnement du fossé. Ce chantier s’achèvera par l’opération la plus conséquente de remplacement de l’ouvrage hydraulique. Les travaux de génie civil sont confiés aux entreprises COLAS et CUMINETTI.

 

 

 

CALENDRIER : calendrier joint au dossier

Installation du chantier le 7 février 2022 pour un démarrage des travaux le 8 février jusqu’au 15 avril 2022, soit 10 semaines de chantier (sauf aléas).

 

COÛT DE L’OPÉRATION

Le montant total des travaux pris en charge par le Conseil Départemental s’élève à 262 000 € TTC comprenant la prévention, l’abattage, le terrassement, l’ouvrage hydraulique et le déplacement des réseaux.

 

ILLUSTRATION AVANT/APRÈS