Prat-Bonrepaux : les ouvrages d'art achevés

Giratoire à l'est de la commune de Prat-Bonrepaux.

Dans la continuité de la réalisation du créneau de dépassement entre Prat et Caumont, la construction de la déviation de Prat-Bonrepaux est engagée. Les premiers travaux ont débuté en janvier 2014 et les ouvrages d'art sont achevés.

Ce chantier, dont la maîtrise d’œuvre est assurée par les services de la Direction de la Voirie et des Transports, a pour vocation d’améliorer les voies de circulation à l’ouest du département en permettant notamment de faciliter les échanges routiers pour les entreprises, et d’améliorer la sécurité des usagers en évitant la commune de Prat-Bonrepaux. La nouvelle chaussée sera raccordée au giratoire du barreau routier venant de Lorp-Sentaraille, contournera donc Prat pour rejoindre l’actuelle RD 117 à quelques centaines de mètres de la frontière avec la Haute-Garonne, parallèlement à l’ancienne usine de chaux de Lacave.

Le chantier, d’un montant de 15 millions d’euros, dont la maîtrise d’ouvrage est assurée par le Conseil général de l’Ariège a réellement débuté au mois de mars. Au programme notamment, la construction des trois ouvrages d’art appelés à supporter les 3,6 km de la déviation.
D’est en ouest, les travaux du pont du ruisseau de la Gouarège, du pont de Barbat (qui enjambera la voie pour desservir les habitations et parcelles agricoles du lieu-dit et la station d’épuration) ainsi que du pont du ruisseau de la Hage respectent pour l’heure le calendrier imparti. Les ouvrages d'art seront terminés cet automne.

La partie terrassement et travaux routiers démarrera au printemps, au mois de mars ou avril en fonction des conditions climatiques.
A noter que dans le dessin de son projet, le Conseil général de l’Ariège a porté une attention particulière au principe de protection de la faune et de la flore. Les arbres situés dans l’emprise concernée, mais dont la position n’interfère pas avec un ouvrage particulier, seront ainsi conservés. A l’issue des travaux de construction de la déviation, des plantations sont également prévues, afin de renforcer et recréer des habitats pour les espèces protégées.

Livraison attendue de la déviation et de ses aménagements : premier trimestre 2016.

Pour tout savoir sur l'aménagement de la déviation de Prat-Bonrepaux, cliquez ici