Saint-Jean du Falga mercredi 4 décembre 18 heures

Trois thèmes étaient proposés : "Grands travaux routiers", "Urbanisation et cadre de vie", "Prise en charge de l'enfance en danger"

La sixième rencontre a eu lieu à Saint-Jean-du-Falga le mercredi 4 décembre 2019 à 18 heures, salle des Mille Clubs.

Trois thématiques étaient proposées pour cette soirée :

« Grands travaux routiers »

« Urbanisation et cadre de vie »

« Prise en charge de l'enfance en danger ». 

 

 

Retour sur les échanges

 

ROUTES

 

Est-il possible de créer un nouvel échangeur sur la voie rapide, au niveau de la route de Belpech, afin de désengorger l’accès sud de la ville de Pamiers ?

Alain Naudy, Vice-Président délégué aux Réseaux et Travaux publics :  « La Nationale 20 est une route nationale et, à ce titre, à exclusivement gérée par l'Etat. La Présidente du Conseil Départemental saisira l'Etat sur ce sujet ». 

 

 

Nous constatons des problèmes majeurs de circulation  entre les deux giratoires d'Intermarché et de Leclerc.  Cette route est embouteillée tous les jours et il conviendrait de fluidifier les échanges routiers. Que peut faire le Département ?

Alain Naudy, Vice-Président délégué aux Réseaux et Travaux publics :  « Nous sommes prêts à travailler  avec les deux communes de Pamiers de de Saint Jean du Falga  à un projet commun, à définir. Les deux municipalités doivent porter ce projet que nous accompagnerons comme nous l’avons fait pour les travaux qui viennent d’être réalisés sur la traverse de la commune de Saint-Jean ». 

Il manque des pistes cyclables notamment à Saint-Jean du Falga comme au nord de Pamiers où les ronds-points nouvellement aménagés ne disposent pas de marquage au sol pour les vélos. Pourquoi ne pas généraliser ces dispositifs ?

Alain Naudy, Vice-Président délégué aux Réseaux et Travaux publics :   « Nous organisons des axes de circulation pour les vélos. Je note que la signalétique peut être défaillante mais nous avons une vraie politique des déplacements doux. La loi mobilité va nous permettre de nous saisir collectivement de cette politique vélo et de mettre en œuvre de nouveaux modes de déplacements. Le plan départemental  "Vélo" sera d’ailleurs remis à jour en 2020 ».

 

 

Je m’interroge sur l’intérêt de réaliser la déviation de Salvayre : l’A66 est actuellement sous fréquentée ; pourquoi ne pas rendre cette autoroute gratuite ? Cela permettrait  de ne pas avoir à aménager ce déviation.

Alain Naudy, Vice-Président délégué aux Réseaux et Travaux publics :   « Ce sont les ASF, société privée, qui ont construit l'autoroute car les fonds publics ne pouvaient pas financer ce type d'investissement. Il est donc difficile de leur demander maintenant de rendre l'autoroute gratuite. Par ailleurs, de très nombreux usagers transitent par la RD820 qui traverse Bonnac par le hameau de Salvayre, usagers qui n’emprunteraient pas l’autoroute du fait des parcours qui sont les leurs ». 

 

SOLIDARITES HUMAINES

 

Que faites-vous pour lutte contre le phénomène de pauvreté qui touche de très nombreux étudiants ?

Christine Téqui, Présidente : « Le Département finance des bourses  pour les étudiants en difficultés.  Avec douze autres Départements, le Conseil Départemental de l’Ariège a par ailleurs  souhaité pouvoir expérimenter un revenu de base pour ces jeunes en réelle difficulté. Nous attendons l’aval de l’Etat. La commission prospective qui sera créée en 2020 au sein du Département va également traiter ce sujet dans une problématique plus globale de la grande pauvreté et de l'insertion par l'activité économique Nous souhaitons développer notamment diverses formations à Foix et conforter différents les BTS en Ariege, ce qui permettra d’assurer des filières en Ariège et de réduire les frais d'étude. »

 

 

Comment peut-on devenir assistant familial ?

Christine Téqui, Présidente : « Il vous faut vous rapprocher de la Direction de la Solidarité Départementale, en particulier Mme Sylvie Chapelon. »  

 

URBANISME

 

Ne pensez-vous pas que vous devriez réduire le millefeuille territorial ce qui apporterait de la simplification dans la gestion des dossiers ?

Christine Téqui, Présidente : « Supprimer des niveaux d'instruction ne revient pas spécialement à simplifier, cela a surtout un effet pervers qui consiste à éloigner la décision du terrain et du concret, sans compter les délais qui s’allongent bien souvent. En ce qui nous concerne, nous militons pour rapprocher les centres de décision des citoyens ».  

 

 

Responsable d'une entreprise élagage, je m’inquiète de la gestion du patrimoine arboré notamment en bord de route. Nous pensons que nous pourrions nous rencontrer pour échanger sur les pratiques d'élagage ?

Alain Naudy, Vice-Président délégué aux Réseaux et Travaux publics :  « Nous partageons cette préoccupation et c’est pourquoi nous faisons en sorte que les agents des Routes Départementales soient formés par les agents de l'Office national des Forêts pour ces pratiques de gestion raisonnée. Je vous propose par ailleurs de rencontrer le Directeur des routes départementales, M. Serge Castillon, pour évoquer ce sujet avec lui ».

 

Bulletins participatifs déposés dans l'urne : les questions et les réponses 

Question de Marc Déjean : 

Est-ce que le Département s’est saisi d’un problème de circulation entre le rond-point d’Intermarché à Pamiers et le rond-point Leclerc à Saint-Jean du Falga ? 

Réponse du Conseil Départemental de l'Ariège :

Il s’agit d’une réflexion qui avait été conduite il y a une quinzaine d’années (novembre 2003) par les deux communes de Saint-Jean du Falga et Pamiers constituées en syndicat. En effet, nous sommes essentiellement en agglomération et il s’agissait de répondre à une double problématique de fluidité et de sécurité notamment saturation de la RD119 et franchissement du passage à niveau actuel à proximité immédiate de la gare.

Des analyses techniques supplémentaires devaient être engagées par la suite par le syndicat et notamment l’interférence avec l’échangeur de la RN20.

A l’issue d’une réalisation sous maitrise d’ouvrage des deux communes, le département n’excluait pas une intégration dans le réseau routier départemental sous réserve de caractéristiques suffisantes et d’une remise en ordre de la domanialité routière du secteur. 

Ce projet n’a depuis jamais été ré abordé depuis cette date au niveau de notre direction.

Question de Philippe Hubert : 

La fibre à Saint-Jean du Falga c’est pour quand ?

Réponse du Conseil Départemental de l'Ariège :

Une centaine de logements sont éligibles à la Fibre à Saint-Jean du Falga, la commune continue d'être déployée. Pour suivre l'état d'avancée pour votre cas personnel, je vous conseille de vous connecter sur la page suivante: http://ariegetreshautdebit.fr/reseau-et-couverture/eligibilite.html

Pour information, le site est en cours d'actualisation aujourd'hui, ce qui ne permet pas l'affichage complet.  Il est préférable de se connecter en fin de semaine.

Question de Siret Marieke

Comment pouvons-nous réduire au maximum le gaspillage et la production de déchets dans les collectivités ?

Réponse du Conseil Départemental de l'Ariège :

C’est à chaque collectivité de s’organiser. Le Conseil Départemental n’a pas de compétence particulière, sauf de mettre en place des actions dites « exemplaires ».

Par exemple, voici quelques actions mises en place par le Département :

  • Concernant la restauration collective des collèges, et la lutte contre le gaspillage alimentaire, des tests et des actions de sensibilisations ont permis de réduire la production de déchets.
  • Concernant les routes, un équilibre est recherché dans les terrassements entre déblais et remblais.  Mais aussi l’élagage du bois bord de route n’est plus considéré comme un déchet et une valorisation est prévue notamment dans le cadre des chaufferies des collèges (filière bois bord de route).
  • Le Département a enclenché une importante procédure de dématérialisation de ses documents administratifs.
  • Le Département procède aussi à des campagnes de sensibilisation auprès de ses agents grâce à des outils de communication en faveur des écogestes. Des consignes de tri sont à respecter (poubelles verte et jaune, tri du papier…) et un composteur a été installé près de la cafeteria de l’hôtel du Département.

Le rapport Développement Durable peut être consulté sur le site du Département. Celui-ci propose une sélection d’actions mise en place par la collectivité.

Question de Siret Marieke

Quelles sont les compétences environnementales du Département ?

Réponse du Conseil Départemental de l'Ariège :

Le Département possède plusieurs compétences en matière d’environnement telles que :

  • Les Espaces Naturels Sensibles (ENS)
  • Les Espaces Agricoles Naturels et Périurbains
  • La production d’énergie renouvelable, soit en propre, soit en entrant dans le capital de société produisant des énergies renouvelables sur son territoire (énergies réservées).

Il est donc un acteur au cœur de la transition écologique et énergétique.

Il apporte son soutien aux collectivités en matière d’habitat (soutien aux propriétaires occupants, aux propriétaires bailleurs, aux HLM, aux particuliers) et du conseil via l’Agence locale de l’Energie et via le Conseil d’Architecture d’urbanisme et de l’Environnement.

Il peut apporter une aide en ingénierie aux collectivités en matière d’aménagement durable.

Le Département a aussi une compétence en matière d’eau.