Innovation : L’Ariège aime les vélos et les compte !

Un nouvel équipement a fait son apparition dans la montée vers le plateau de Beille bien connue des cyclotouristes et cyclistes. Depuis quelques jours, la station de comptage installée sur la RD 522 enregistre le trafic routier mais permet surtout de l’analyser.

Cette nouvelle technologie, développée par la société Sterela, est capable de réaliser des comptages différenciés entres 14 classes de « silhouettes » définies par le Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement (Cerema). La nouveauté réside principalement dans le fait que la station parvient à différencier les vélos des motos. Véhicules légers, poids lourds, motos et cyclistes sont ainsi passés au crible et qualifiés. Une première en France !

Une durée de paramétrage est nécessaire avant d’engager les comptages réels. Les tests sont en cours. Ils dureront tout au long du mois de juin. La version optimale, intégrant la pesée des « véhicules », sera opérationnelle pour le mois de juillet.

Le coût de l’équipement (station de comptage et pose des boucles sur la chaussée) s’élève à 7 920 €, financé par le Conseil Départemental de l’Ariège. Cet investissement participe de la volonté de renforcer la vocation du territoire à développer la Destination Vélo en affinant la connaissance sur les pratiques de « la petite reine ».

A quelques jours de la Fête du Vélo (8 juin), de L’Ariégeoise (29 juin), du passage du Tour de France (21 juillet) et alors que le peloton de La Ronde de l’Isard vient de parcourir les routes ariégeoises, le Département affirme ses ambitions : oui, l’Ariège aime le vélo !