Développement territorial : le Conseil Départemental de l’Ariège et la Caisse des Dépôts ont signé un partenariat inédit

Marc Abadie, directeur du réseau et des territoires de la Caisse des Dépôts et Henri Nayrou, Président du conseil départemental de l’Ariège ont signé, vendredi 8 janvier, une convention cadre d’accompagnement du projet de développement territorial de l’Ariège et du Pays Couserans.

Cette convention d’ingénierie permet aux partenaires d’expérimenter ensemble pour la première fois un cadre de travail concret qui permettra de valider une stratégie territoriale pour le développement économique du territoire.
Une vision à long terme pour le développement économique de l’Ariège et du Pays Couserans.
Territoire à dominante rurale, l’Ariège a subi ces dernières années, une déprise agricole et une désindustrialisation brutale ainsi qu’un regain de population. Le département de l’Ariège intervient dans le cadre de la solidarité territoriale, plus particulièrement envers les zones rurales et a contribué à la mise en oeuvre d’un premier plan de revitalisation du Pays Couserans entre 2009 et 2013.

Ce plan de redynamisation du territoire a vocation à être complété avec l’appui de la Caisse des Dépôts. Depuis 200 ans, le Groupe est au service de l’intérêt général et du développement économique du pays et un partenaire privilégié des collectivités territoriales et accompagne la réalisation de leurs projets de développement.
Ainsi, la Caisse des Dépôts et le Département de l’Ariège s’accordent, pour la période 2015 à 2017, sur des axes d’intervention répondant aux enjeux du territoire et sur lesquels des moyens d’ingénierie particuliers seront mobilisés.

Domaines d’action de la convention
Les équipes partenaires ont d’ores et déjà identifié des projets potentiels et travailleront à la faisabilité de leurs réalisations, notamment dans les domaines suivants :

  • Le développement touristique. La Caisse des Dépôts mobilisera Atout France afin d’évaluer le potentiel de la marque «Montagnothérapie » et les perspectives de mise en valeur touristique du Pays Couserans et de l’Ariège.
  • La transition écologique et énergétique. Les partenaires ont amorcé une réflexion sur le morcellement des parcelles de forêt et l’utilisation de la bio énergie. Ils ont identifié l’intérêt d’un développement de réseaux de chaleur à l’échelle d’agglomérations de petites et moyennes importances. La Ville de Saint-Girons est particulièrement intéressée par un tel projet qui consiste à installer un réseau de chaleur urbain alimenté par une ressource de proximité.
  • Reconversion des friches industrielles. A partir de l’état des lieux des bâtiments vacants et friches industrielles du Couserans, les partenaires cibleront quelques zones spécifiques - dont l’ancienne papeterie Ledar - pour expérimenter une démarche de recherche de nouveaux usages, pérennes ou temporaires, en s’appuyant sur des exemples de requalifications réussies.

Les parties signataires conviennent de se réunir au moins trimestriellement pour faire le point sur l’avancement des travaux.
A l’issue de cette première phase, les signataires espèrent voir éclore des projets que la Caisse des Dépôts pourra financer, selon les modalités en vigueur, en tant que prêteur ou en tant qu’investisseur.