Conséquences des intempéries : le Conseil général réalise une chaussée provisoire pour rouvrir la RD 134 à Mercenac

Les intempéries de la fin du mois de février ont occasionné d’importants dégâts à la RD 134, entre Mercenac et Bonrepaux, nécessitant la fermeture de la chaussée à toute circulation. Depuis ce jeudi 12 mars, des travaux de construction d’une chaussée provisoire ont été engagés. Ils consistent en un élargissement de la route existante. Le chantier devrait être achevé ce lundi 16 mars. La réouverture de la circulation sera effective en début de semaine.

A la suite des cumuls élevés de précipitations des 26 et 27 février, la RD 134 avait dû être fermée à la circulation au niveau du « Cap de la Lane ». Le Salat en crue a entraîné une érosion rapide de la berge soutenant la chaussée et la disparition totale d’une partie de son accotement. Les premiers signes d’une érosion préjudiciable à la route avaient été observés après la crue de fin janvier 2014.

La Direction de la Voirie et des Transports du Conseil général, qui s’apprêtait à lancer une étude pour le confortement de cette route, avait été informée qu’une étude globale à l’échelle du bassin versant du Salat était en cours, sous la maîtrise d’ouvrage du SYCOSERP. En accord avec le service de la Police de l’eau, il avait donc été décidé d’attendre les résultats de cette étude, censée définir l’ensemble des points faibles rencontrés sur les berges du Salat et les moyens d’assurer une protection pérenne des biens et des personnes.

Le récent épisode pluvieux, avec ses conséquences désastreuses pour la chaussée départementale, survient au moment où le syndicat allait lancer d’importants travaux visant à restituer partiellement le Salat dans son ancien lit. Le cours de la rivière avait en effet été modifié suite à l’exploitation d’une gravière à la fin des années 80 ; le tracé du Salat, initialement parallèle à la route départementale, se retrouvant presque perpendiculaire à celle-ci !

Sans plus attendre la réalisation de ces travaux de réaménagement du lit du Salat, les services techniques du Conseil général vont étudier le confortement de la berge et solliciter une autorisation auprès du service de la Police de l’eau, dans l'objectif de réaliser le confortement définitif de cette route départementale au plus tôt.

Le Conseil général de l’Ariège rappelle que pour faciliter les déplacements sur l’ensemble du territoire départemental, un site d’information est à la disposition des usagers, www.inforoute09.fr , accessible également depuis les smartphones, m.inforoute09.fr . Un serveur vocal est également disponible : tél. 05.61.02.75.75.