Attentat contre Charlie Hebdo : une minute de silence et les drapeaux en berne au Conseil général de l’Ariège

En hommage aux victimes de l’attentat perpétré mercredi dans les locaux du journal satirique Charlie Hebdo à Paris,

et pour dire leur émotion et leur indignation face à l’atteinte meurtrière portée aux principes mêmes des libertés individuelles et des Droits de l’Homme, les agents du Conseil général de l’Ariège ont observé une minute de silence, jeudi à midi, dans les différents services de la collectivité.

A l’Hôtel du Département, où les drapeaux avaient été mis en berne, plus d’une centaine de personnes se sont rassemblées dans le grand hall pour vivre ensemble ce moment de recueillement auquel se sont également joints des élus.

Au préalable, le Président du Conseil général a juste prononcé quelques mots, appelant chacun à ne jamais oublier le drame qui marquera pour toujours cette date du mercredi 7 janvier 2015.